Présentation

Fiche d'indentité

  • Dan
  • Homme
  • Plutôt que de ronger mon frein en permanence ou de pratiquer des activités en solo, j'ai choisis d'écrire sur mes besoins primaires et de les partager avec qui le voudra. Je m'appelle Dan, j'ai 22 ans et j'ai envie de refaire l'amour...
  • 01/01/1987
  • Célibataire

Informations

  • Afin de ne pas heurter la sensibilité de mes proches (si d'aventure ils passaient par là), tous les noms de ce blog on été modifiés (dont le mien) ^_^;
    • L'intégralité des textes et des jolis collages ont été créé par moi-même, c'est pourquoi il serait sympa de me demander la permission pour les réccupérer, voire de les réutiliser, quelqu'en soit la raison. Merci d'avance ;-) .

Humeur du moment

Yipee ! Encore quelques formalités à règler et je m'implante à Tours de manière définitive !

Tremblez tourangeaux, tremblez !!! Mwa ! ha ! ha !

Nombre total de visites

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Archives

Les blogs que j'aime

erog

Lundi 11 mai 1 11 /05 /Mai 20:40

Quand je croise un miroir, j’ai envie de m’enfuir. Si je ne m’enfuis pas, je suis toujours étonné de voir que lui aussi ne détale pas… Surtout quand je suis nu…

Bon, puisqu’il reste impassible, autant en profiter pour faire un rapide état des lieux. Première impression : je me sens moche. Pas franchement moche, pas moche repoussant ; plutôt moche fade, moche pas terrible. Il devrait y avoir une échelle de classification pour la beauté. Tout en haut on y trouverais Yohann Gourcuff et tous les apollons de la planète, puis, en bas on retrouverais Yohann Bouzin, un espèce de type que j’ai rencontré dans un lycée miteux. Si je devais me donner une note, là, comme ça, je m’attribuerais un 9,5/20. Appréciation du jury : « peut  mieux faire ».

Je vais tenté d’approfondir mon propos. Commençons par la tête. Depuis que ma mère à eu le malheur de me dire, qu’étant petit, j’avais un œil plus gros que l’autre et des oreilles légèrement décollées, j’ai le sentiment que ces défauts m’éclatent toujours aux yeux alors qu’ils sont aujourd’hui infinitésimaux. J’ai un gros blair aussi. Lui, on peut pas le louper. Un adage bien connu dit que « gros nez égale grosse queue « . Je regarde en direction de mon membre et j’ai tout de suite une pensée pour tous les africains mal lotis. Les préjugés sont les fléaux de notre société…

Passons à l’étage inférieur. J’ai de la bedaine, mon dos est en vrac, j’ai pas de muscles et je suis bossu. L’aspect de mon corps m’horripile déjà alors qu’il me reste plus de la moitié à passer en revue. Il faudrait aussi que je prévois une séance de bronzage cette été, je suis aussi pâle que si je venais de voir un monstre (quand j’y pense, c’est justement un monstre que je vois dans le miroir). Mais pour ce faire, il faudrait que j’accepte de me mettre en maillot de bain sur la plage, chose que je ferais peut être si j’étais pas aussi blême… Cercle vicieux à la mord-moi-le-nœud, je vais encore passer l’été en jeans et tee-shirt…

Plus bas encore. Nous voilà arrivé sur mon compagnon d’infortune. J’ignore si je peux le considérer comme gros, ou petit ou dans la norme. Me reviens en mémoire tout un tas d’épisodes en rapport direct avec la taille de mon sexe. Les douches en fin de cours de gym où je n’osais pas regarder les divers pénis autour de moi. Si seulement j’avais vu celui de Thomas, le beau gosse de la classe. Si j’avais constaté qu’en somme, il en avais pas un plus énorme que le mien, ça m’aurais réconforté pour le reste de mes jours. Au lieu de ça, je n’ai vu que des bites sensiblement plus longues et larges que la mienne. Celui de Jacek, un ami polonais, à la taille hors norme ; celui de Célestin, trois ans plus jeune que moi mais doublement mieux membré, et toutes ses bites dodus et élancées qui s’activaient dans les films pornographiques. Je me souviens également d’Anastasia, ma quatrième petite amie qui voulait absolument mesuré mon pénis en érection. 17 ou 18 cm que ça faisait. Elle m’avait avoué que celles de ses ex étaient plus petites. Pour en avoir côtoyé un, l’information ne me rendait pas plus fier… Enfin bref, mes références en la matière ne sont pas élogieuses ou hors catégorie. Admettons que je sois dans la moyenne.

Et mes fesses ? Rien à dire la dessus. Non pas parce que je les trouvent irréprochables mais simplement parce que je ne les ai jamais vraiment vu de ma vie, ou juste vite fais. Je n’ai pas le reflexe de me reluquer le cul quand je sors du bain, nous sommes des inconnus l’un pour l’autre. Note pour plus tard : Penser à me tortiller le dos plus qu’il ne l’est déjà pour me le mater à l’occasion.

Mes jambes sont purement anecdotiques. Elles sont poilus comme il faut, mes cuisses sont un peu grasse, je suis mou du biceps mais ça passe comparé aux reste. Étrangement, j’aime bien mes pieds. Ils sont somme tout banals, il y a bien deux orteils un brin palmés mais dans l’ensemble je ne vois pas comment que je pourrais attendre plus d’eux. C’est un peu comme mes mains, si on évite de poser le regard sur mes ongles rongés, mes doigts sont plutôt longs et fins. Tiens, on ne dit pas aussi que « doigts long égalent étalon » ? Je vérifie une nouvelle fois mon sexe… Dictons à la con…

J’ai connus des dizaines de filles sublimes qui se croyaient laides à tort. D’ailleurs il me semble que toute femme qui se respecte à quelque chose à reprocher à son physique. Parmi ceux qui s’estiment parfait il n’y a que des hommes. Une fois n’est pas coutume, j’ai envie de croire le lieu commun qui dit que tous les hommes sont des menteurs, pour le coup. Je suis intimement persuadé qu’il existe au moins autant de mecs que de femmes sur terre qui se tourmentent avec leur aspect physique. Seulement, le mâle préfère se taire. Par pudeur, par fierté, que sais-je ? Quoi qu’il en soit, moi je ressens le besoin de le faire savoir.

Quand j’aurais fini d’affirmer à toutes les filles que je trouve belle qu’elles le sont, j’ose espérer qu’un beau jour l’une d’elle me le certifiera à son tour. A partir de ce moment là, j’aurais peut être un peu moins peur lorsque j’affronterais à nouveau un miroir.

Pour l’heure, il est temps de tirer un bilan de ce portrait détaillé… Ben je me sens toujours moche…

 

"Pas près de devenir une îcone sexuelle moi..."

Par Dan - Publié dans : La science physique
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus